un week-end “patrimoine” à Baume-les-messieurs

Classé dans : France | 7

Cherchant le soleil et regardant de plus en plus en direction du Jura (c’est chez moi, et je ne le connais que trop peu !!) pour nos nouvelles destinations, c’est Baume-les-Messieurs qui sera notre choix en ce week-end des “journées du patrimoine”.
Nous prenons la route tranquille : Bourg-en-Bresse puis Lons-le-Saunier qui nous fait traverser le Revermont avec des paysages bucoliques à souhait, dommage que le ciel tarde à s’éclaircir…
En chemin, avant d’arriver sur Baume, nous ferons une petite halte au belvédère des roches de Baume qui nous offre le spectacle de sa reculée. Ce sont de gigantesques roches résultant de l’érosion de l’eau des rivières présentes le Dard et la Seille. Wahou ! c’est impressionnant et grandiose !


On aperçoit au loin le petit village de Baume-les-Messieurs “niché au fond de la vallée” comme le dit la chanson “une cloche sonne, sonne, sonne..” que vous connaissez peut être et dont ce village est l’inspiration.


Nous déjeunons sur le petit parking face aux reculées et repérons en contre-bas l’accès aux grottes et le parking à proximité qui peut faire un dodo possible.


Nous poursuivons notre chemin pour arriver enfin dans la descente qui nous amène au coeur du village. Là encore quel bel endroit et quelle vue splendide sur cette vallée ! Petit arrêt cliché et c’est reparti !


Nous voulons commencer par les grottes et nous y rendons directement. Le petit restaurant sur place a bien du charme et la petite balade jusqu’à la cascade de tufs juste à côté est un vrai bonheur, le soleil se montrant enfin.

Nous grimpons jusqu’à l’entrée des grottes et prenons nos tickets. La prochaine visite étant dans une vingtaine de minutes nous flânons dans le cirque où se trouvent ces grottes.



 

Notre guide arrive et nous nous engageons sur l’escalier qui nous monte dans l’anfractuosité qui sert d’entrée et nous pénétrons dans la grotte ayant l’impression d’entrer dans les entrailles de la Terre.


Tout de suite nous sommes saisis par une odeur peu agréable qui se trouve être du guano de chauve-souris dont la grotte est l’abri de deux espèces. La visite se révèle sympa mais non époustouflante au regard de toutes celles que nous avons déja faites. 

Il n’est pas très tard et nous avons encore envie de poursuivre notre découverte du coin alors nous abandonnons l’idée de dormir sur le parking tranquille des grottes et retournons sur le village. Nous trouvons à nous garer juste à la sortie et avons repéré le camping que je sais être bon marché et très accueillant. Nous partons à pied profiter de ce joli village de pierre



 et poussons jusqu’à l’abbaye du 13e siècle

 dont la visite est prévue demain dans le cadre des journées du patrimoine avec un accès au triptyque et à la chapelle des tombeaux habituellement non permis.

De retour au cc, nous décidons de nous installer au camping et allons choisir une place,


la gérante ne passant qu’en fin d’après-midi. Petit coin très sympathique dont nous apprécions l’ambiance. La gérante étant maintenant présente, je passe la voir et son accueil me confirme tout le bien que j’avais lu sur ce camping. Cette dame est d’une grande gentillesse et nous fait quelques cadeaux sur notre nuitée.

Nuitée on ne peut plus calme et légèrement fraîche. Nous humons l’approche de l’automne dans l’air. Après un petit déjeuner reconstituant, je pars avec mon appareil photo et mon chien faire une grande balade. Je prendrai un plaisir intense à savourer l’air du matin, avec le soleil sur les reculées, la rivière que je longe sur laquelle le soleil joue à créer des reflets. Je ferai le plein de sérénité et de bien-être, loin de l’agitation de la grande ville. Je pourrai admirer la vue d’ensemble de l’abbaye


et les petits coins secrets que nous réserve la nature à la campagne.

 

Après déjeuner, nous nous préparons pour la visite guidée de l’abbaye.

 Notre guide est exceptionnelle ! Elle nous apprend plein de choses avec une élocution claire et captivante qui nous fait passer un très bon moment. On la sent férue d’histoire et connaissant parfaitement son sujet.
Nous apprendrons ainsi que le nom de Baume-les-Messieurs vient du fait que les moines de cette abbaye devaient justifié d’une longue lignée de noblesse qui leur donnait le titre de Messieurs qui autrefois était un titre de noblesse. C’est ainsi que Baume (qui signifie grotte) devint Baume-les-Messieurs.
Sa lecture du triptyque sera passionnante, sa description des tombeaux très intéressante. Bon il est vrai qu’après Conques, nous avons trouvé l’abbatiale plutôt petite et simple mais elle a son charme.


 


 

C ‘est un site clunisien puisque c’est d’ici que sont partis en 909 l’abbé Bernon et douze moines pour fonder la célèbre abbaye de Cluny.
Encore un excellent moment rempli de culture et d’enrichissement personnel. Une exposition lors de la visite des logis abbatiaux nous surprendra par sa qualité. C’est une artiste dont on exposait ses oeuvres de gravure à la plume et à l’encre de chine auxquelles elle donnait un relief. Je n’avais jamais vu cette façon de faire et c’était très étonnant et superbe.
La fin d’après-midi se profilant, nous retournons au camping-car pour doucement prendre la route du retour. Nous ferons une halte à un second belvédère à Granges sur Baume. Se trouve également une fruitière dans ce village que malheureusement nous trouverons fermée le dimanche. Nous avions salivé sur un bon morceau de Comté ou de Morbier mais ce sera pour une autre fois !
Nous admirons la vue sur le village de Baume en contrebas


et sur les reculées. Joli panorama ! Mes yeux se trouvent attirés par la forme singulière d’une partie de la roche que je trouve ressemblée à un visage humain. Qu’en pensez-vous ?


(prise au téléobjectif)

Et voila le week-end est fini et il est temps de rentrer au bercail. Que j’attends avec impatience le temps où tous les jours seront des dimanches…

 

 

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

7 Commentaires

  1. Magnifique région verdoyante, cascade, grotte, village pittoresque tout pour nous inciter à découvrir ce beau coin de France…
    Merci de nous la faire découvrir avec une très belle page de ton blog.
    Bisous, bonne soirée…
    Jean Claude

  2. C’est magnifique et très bien raconté !
    Moi aussi il me tarde que tous les jours soient dimanche …

  3. Toujours de belle balades, accompagnées de photos magnifiques, un vrai régal.

  4. C’est bÔ
    Super reportage avec de bien belles photos !
    Tu m’as fait revivre un petit séjour dans ce coin, de qqs années en arrière.Merci et bonne continuation sur ton blog et en balades .
    Daniel

  5. De passage sur ton blog en attendant ton retour d’Ecosse … Nous avons découvert le Jura cet été et j’ai particulièrement apprécié le village de Baume Les Messieurs. Le plaisir est renouvelé en admirant tes magnifiques photos, quel talent !
    Et je confirme, la gérante du camping est absolument adorable et très conciliante !
    A bientôt.

  6. Bonjour a tout le monde
    j’ai vu l’émission à la télé sur les plus beaux villages de France
    j’ai été captivé par baume les Messieurs et la chance d’habiter pas très loin
    les photos que vous avez mis sur votre site sont magnifiques
    grâce à votre travail je vais m’y rendre très bientôt
    à bientôt pour mes commentaires
    Daniel.

  7. Bonjour – camping cariste depuis juste un an, je viens de découvrir votre BLOG que je trouve formidable, de très jolies photos, mais pas le temps de tout voir pour l’instant. Juste BEAUME LES MESSIEURS où je suis allée en CC cet été un village qui m’a fasciné – mais grâce à vos superbes photos j’ai pu découvrir bien d’autres endroits de ce joli petit (ou plutôt grandiose) Paradis… Et vos commentaires invitent également au voyage
    merci à vous – je reviendrai sur le BLOG pour d’autres visites

Faites moi part de vos impressions