semaine 3

Classé dans : France | 3

semaine 3 :

Nous voila donc à Guérande. Nous trouverons à stationner sur le parking Athénor, gratuitement car nous n’apprécions pas l’aire de services trop bruyante, les services trop chers et l’emplacement trop éloigné du centre-ville. Comme les averses sont un peu trop rapprochées, nous attendrons l’accalmie au cinéma juste à côté du parking. Et en ressortant, ô miracle, le temps se lève ! Alors armés de nos inséparables appareils photos, nous nous lançons à l’assaut des remparts de Guérande intra-muros. En effet, la ville est ceinturée de remparts, témoins de son passé médiéval ainsi que quelques maisons bien conservées.

Malheureusement, le côté touristique est par trop envahissant et nuit à la mise en valeur de cette jolie bourgade, noire de monde en ce dimanche après-midi. Nous testerons la balade sur les remparts, sans grand intérêt et trop chère pour ce que c’est. Nous ferons malgré tout quelques clichés.

Puis vint la fin de la journée et la quête d’un lieu pour dormir. Comme je vous l’ai dit plus haut, l’aire de Guérande est moche. Nous trouverons un bien meilleur “spot”  à la ferme de Tendron à Cannevé située à peine 5 mn de distance, au calme et nous nous régalerons des yaourts et fromages blancs achetés à la ferme, la nuitée étant à 4 euros. Nuit de tempête, secoués par des bourrasques de vent et des averses virulentes. Départ pour se rendre à Pen Bron pour 11 h assister à la visite des marais salants auprès d’un producteur indépendant. Le site est classé et la route serpentant au milieu des marais est très belle. Arrivés sur place, problème pour se garer : que des parkings avec barre de hauteur ! Grrr! Décidément ils pensent tous que nous avons des jambes de marathoniens pour nous envoyer stationner aussi loin ! Finalement une aire se trouve en arrivant sur la Turballe. Plus qu’une solution : les vélos ! Bon il faut dire que remonter la piste cyclable au bord du marais d’un côté et la forêt de pins de l’autre est assez plaisant.


(notre fille a eu la flemme de prendre son vélo!)

Notre hôte paludier fut très sympathique et intéressant et nous fîmes l’achat de sel : directement au producteur, c’est toujours mieux !


(ce petit tas de sel récolté s’appelle un mulon)

Nous étions attirés par une autre petite bourgade du coin : Piriac s/Mer qui nous semblait plus calme que les stations balnéaires de la région comme le Croisic, La Baule ou Batz. Nous décidons donc de faire un petit détour jusqu’à Piriac. Nous nous rendons à l’aire de services rue de la Tranchée à côté du cimetière .Elle se trouve dans un quartier calme, pas trop loin du port. Par contre, elle est petite mais comme point de chute, ça ira pour la nuit. Tout d’abord, exploration à pied du village, avec de jolies ruelles et maisons au charme breton, comme j’aime

et son petit port de plaisance. Nous souhaitons suivre un bout du sentier des douaniers à la pointe du Castelli et comme c’est un petit peu éloigné, nous optons de nouveau pour les vélos . Nous y sommes rapidement et malgré un ciel bien couvert et bien venté, nous jouissons du site avec un plaisir manifeste. Les falaises errodées, découpées par la mer offrent un spectacle saisissant.


nouvel essai du sépia avec une épave sur la plage, je trouve que cela rend bien l’effet rétro : on dirait une vieille photo !

Hum! Que j’aime ces instants “océan” ! Et encore, vous n’avez pas les odeurs d’embruns auxquelles je me ressource et fait le plein jusqu’aux prochaines vacances…Nous nous approprions le site et prenons le temps de le découvrir.

 

Il est finalement temps de rentrer au cc pour visualiser les nouvelles photos, souvenirs impérissables de ces moments de bonheur que sont les vacances en camping-car. Ils auront su atténuer un peu notre peine d’avoir perdu notre fidèle compagnon…
Petite escale de deux jours dans la famille à Nantes qui lors d’une balade nous montrera cette oeuvre originale du sculpteur Erwin Wurm sur le canal de la Martinière avant de continuer le tracé de ce circuit improvisé sur l’île de Noirmoutier.

Nous voulons faire l’expérience de la traversée du passage du Gois, alors nous repérons les horaires à côté de l’aire de services de Beauvoir-sur-Mer et comme nous avons de la chance, nous filons sur le passage car il nous reste juste le temps. Il y a beaucoup de monde sur place : pêcheurs à pied, voitures, vélos, camping-cars s’offrent le frisson d’une course contre l’océan. J’exagère évidemment car l’indice de marée est bas et elle ne monte pas beaucoup. La traversée est tout de même originale et donne une drôle d’impression, comme un no man’s land au milieu de l’océan.

De nouveau nous voila sur le plancher des vaches et nous rentrons sur l’Ile de Noirmoutier. Petit passage à l’OT pour repérer les aires et récupérer un plan de l’île avec les sites intéressants. Il existe 4 aires en tout sur l’île et nous nous axons sur celle de Noirmoutier-en-île car demain c’est jour de marché. Arrivés sur place, nous déchantons. Ce n’est qu’un vulgaire parking, proche de la route  où nous nous concentrons un certain nombre. Le problème est que le choix est vite limité alors nous faisons contre mauvaise fortune, bon coeur. Tant pis, l’étape ne sera pas terrible mais au moins elle sera pratique. Nous partons à pied en reconnaissance des lieux. Petit centre-ville et petit port de pêche assez plaisants.
Le lendemain matin, après une nuit relativement calme (bruits de la route et cars en stationnement), nous allons flâner sur le marché et poussons jusqu’au château, un des mieux conservés de Vendée. Nous nous contenterons de l’observer de l’extérieur.

Une exposition de sculpture dans les douves nous surprendra.

L’après-midi nous mettrons à profit la présence d’une navette gratuite à deux pas de notre parking pour nous rendre à la plage des dames

puis à celle de l’anse rouge juste à côté.

Nous apprécierons beaucoup cet endroit entre océan et forêt de pin (le bois de la Chaize). Nous savourons le moment…avant de rentrer avec notre petit “gratibus” car c’est ainsi que se nomme la navette.
Nous voudrions découvrir “Le Vieil”, petit village de pêcheurs et comme nous sommes le mieux situés pour nous y rendre le lendemain, nous réitérons une nuit sur le parking “bof”. Nuit un peu moins calme car nous sommes vendredi soir. Nous reprenons le gratibus pour aller au Vieil. La visite sera rapide car le village est plutôt simple et le tour en est vite fait.

Nous rentrons au cc après un petit tour à la brocante de Noirmoutier où je baverai sur les magnifiques meubles de style marin. Cette fois, déplacement au camping pour shampoing et surtout confort. Nous nous rendons à l’Herbaudière afin de voir la pointe de l’île. Camping sympa et un peu sauvage. La fin de l’après-midi sera consacrée à la visite de ce joli petit port de pêche


(en arrière plan, des yachts tout emballés, prêts à être livrés, choisissez le vôtre!)


(petite note d’humour !)

et à la préparation de la rédaction du carnet de voyage de ces vacances sur le blog : nous profitons du wifi gratuit.
Nuit très calme mais lever sous un ciel bien gris. Notre fille est heureuse de renouer avec la civilisation(internet et électricité) et désire en profiter plus longtemps, alors on se dit qu’une nuitée de plus au camping ne serait pas de refus. S’il vous prenait l’envie de manger une pizza et si vous êtes au même camping (ou ailleurs), n’hésitez surtout pas à les commander à “la pizzaladière” sur le port, ils les font aussi à emporter. Je précise que je n’ai pas d’actions dans cet établissement mais on s’est tellement régalés avec celles que l’on a prises que je tenais à le signaler. Un vrai délice !!
Nous profitons de la plage à deux pas de notre emplacement : j’aime aller m’évader en parcourant la petite passerelle de bois,

juste derrière la dune, sur le sable, dans l’air marin, à observer la vie de la plage avec un bon bouquin….

Et le soir admirer le coucher de soleil depuis notre emplacement…

Ainsi s’achève la troisième semaine, prochain rendez-vous pour vous raconter la fin de nos vacances … sur l’île de Ré cette fois.

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

3 Commentaires

  1. la grenouille..

    Merci !!
    Quel plaisir de revisiter ces sites avec toi!!
    Nous avons fait le même circuit au mois de mai.
    Isabelle

  2. Splendide !
    J’ai pris plein de notes j’attends la suite de l’épisode….. que du bonheur à vous lire et à contempler vos magnifiques photos !!! félicitations !!

  3. calinouche

    MAGNIFIQUE
    Bonjour
    Trés belle présentation qui donne envie d’y aller soit méme !!!!!!!! et nous allons y aller
    Merci,et bonne balades
    Amicalement

Faites moi part de vos impressions