semaine 2

Classé dans : France | 16

Semaine 2 :

Départ de Honfleur sous un beau soleil. Nous arrivons à Beuvron-en-Auge où se trouve une très belle aire “exclusivement réservée aux camping-cars ” comme l’indique la pancarte. J’aime bien lire ce genre de pancarte ! L’endroit est situé à deux pas du village au calme et nous y déjeunerons.

La visite du village se révèlera on ne peut plus rapide. Elle se limite en fait à une seule place. Très jolie au demeurant avec ses petites boutiques et ses façades normandes.

Je serai quand même un peu déçue car il n’y a finalement pas grand chose à voir. Nous redémarrons donc le camping-car afin de nous rendre directement à Cherbourg. Nous adaptons notre circuit à la météo. En effet, la pluie s’annonce pour demain, nous en profiterons donc pour visiter la cité de la mer. Nous aurons ainsi l’opportunité d’imiter un extrait du film “les parapluies de Cherbourg”…


(photo perso travaillée)

La visite de la cité de la mer nous ravira. Elle a élue domicile dans l’ancienne gare maritime art déco de la ville.

Les expositions, films et animations sont axés sur l’exploration du fond des mers

et c’est une approche différente des aquariums classiques. Ceux présents ont le mérite d’ailleurs de présenter des poissons et autres créatures des mers assez rares tels que des nautiles par exemple.
Mon préféré :

Le clou de la visite étant la découverte et l’accès au sous marin “le redoutable”.


(je me suis amusée à faire quelques photos sépia avec mon appareil et j’ai adoré le résultat rétro que cela donne !)

Que de tuyaux et de boutons !

les quartiers des sous-mariniers sont exigus et nous réalisons combien il doit être difficile de naviguer dans un tel vaisseau en perpétuelle plongée.


(le cabinet du médecin)

La pluie cessera dans l’après-midi et nous rentrerons au petit camping que nous avions dégoté la veille pour se fixer aux alentours de Cherbourg. Ce dernier se situe à Urville-Nacqueville car celui plus proche de Cherbourg est tout à fait inadéquat. A noter qu’un parking au bout du port de la cité de la mer permet de stationner et probablement de passer la nuit.
Ce matin, grand ciel bleu et soleil resplendissant. Nous prenons la direction du Cap de la Hague. La D45 nous accueillera tout le long de la route qui longe la mer. De jolis points de vue jalonnent notre parcours et nous sommes éblouis. Penser à vous arrêter sur les parkings qui le permettent, vous ne serez pas déçus !

Petit stop à Port Racine, croquignolet port de pêche, plein de charme.

Nous traversons Omonville-la-Rogue et St Germain des Vaux, petits bourgs tout mignons ayant un petit air de Bretagne. Nous arrivons à Auderville et suivons la direction de Goury sur la droite. On arrive ainsi au Cap de la Hague où un parking réservé aux CC nous attend. Nous choisissons de rester dormir tant le site est sympa.


(photo prise le soir depuis notre emplacement)

Nous partons à pied explorer les environs.

Nous jetterons un oeil au bateau de sauvetage qui a la particularité de pouvoir sortir à toute marée car il est sur pivot et peut sortir sur deux rampes différentes suivant les besoins. Nous avons manqué de recul pour la photo car il est dans un hangar circulaire qui est emblématique du petit port mais on voit bien la base du pivot :

Comme c’est la marée basse,

nous retournerons une seconde fois plus tard dans la journée pour voir le site en “eau”.

Magnifique endroit entre Irlande et Ecosse qui nous donnera un avant-gout de notre voyage repoussé à l’an prochain.

En retournant au CC, je serai ébahie par le manège d’une famille de belettes sur le petit sentier où nous marchons. Rencontre inédite !


(prise au téléobjectif)

Départ toujours sous le soleil, petit crochet par le nez de Jobourg,


Petite rencontre sympathique !

puis retour en direction de Cherbourg pour rejoindre Barfleur, un des plus beaux villages de France. Nous trouvons à stationner in extrémis sur la droite du port à côté du pizzaïolo. Superbe port de pêche figurant ces images marines qui font rêver…

Nous irons à la découverte de ses petites rues et recoins comme d’habitude.



(rencontre insolite avec un camping-car pas comme les autres !!)

Puis nous poursuivons le périple sur St Vaast la Hougue. Là encore, port de pêche prospère et surtout dégustation de sa fameuse huître que nous avons beaucoup apprécié (cependant nous restons fidèles à celle de Cancale).

L’aire de services est bien située, au calme et pas très éloignée du port. Nous déambulerons dans le quartier et nous extasierons dans l’épicerie ancienne de Gosselin au charme suranné. Nous pourrons faire le tour complet du port de plaisance car à marée basse il y a une écluse qui ferme le port et qui se traverse à pied.

Jolie découverte des parcs à huîtres et vue sur l’île de Tatihou en face.

Après avoir dégusté des moules frites excellentes sur le port, nous aurons une fois de plus la chance de pouvoir assister au feu d’artifice depuis notre camping-car au chaud car nous sommes juste en face. Nuit tranquille et mise en route sur le tard pour cause de gros dodo. Nos roues nous emmènent cette fois par un gros saut de puce jusqu’au village de Villedieu les Poêles, ville d’art et métiers et berceau du travail du cuivre et de l’étain. Arrêt camping pour lessive et nous filons profiter de la visite d’une des trois dernières fonderies de cloches de France. Magnifique travail et savoir-faire de ces artisans hors du temps.

Durant la visite, nous admirerons la commande en cours : un carillon (ensemble de plusieurs cloches d’un poids total de 14 tonnes) destiné à une église de l’île de Malte. La plus grosse pèse à elle seule 5,5 T !

Explications claires et détaillées qui nous apprendront tout ce qu’il faut savoir sur la fabrication et la décoration d’une cloche. Puis nous irons faire un tour dans les différentes boutiques de cuivre et d’étain.

Un village étape qui nous aura bien plu. Demain pluie annoncée alors de nouveau gros saut de puce pour continuer notre route. Destination : Rochefort -en-Terre afin de parfaire notre “collection” des plus beaux villages de France (c’est le 4ème de ces vacances 2011 après Honfleur, Barfleur, et Beuvron-en-Auge). Première vraie journée de pluie : pour un voyage entre Normandie et Bretagne, on ne va pas se plaindre… Nous trouverons à stationner sur le parking qui nous est réservé en contrebas du village. Nous irons faire une première approche à la faveur d’une accalmie qui nous mettera l’eau à la bouche pour demain matin. Par contre, nous avons aussi salivé sur notre premier kouign aman de cet été. Quel délice !
Nous entrons dans une phase météo peu clémente généralisée sur toute la France. Alors comme nous ne savons pas encore marcher entre les gouttes,  nous nous efforçons de sortir entre les averses. Mais en ce dimanche matin, après une nuit très calme, nous apprécions un lever matinal sous le soleil pour profiter de Rochefort-en-Terre vide, que pour nous ! Que du bonheur! Nouveau coup de coeur pour ce village : les pavés, les boutiques d’artisans, les maisons anciennes et les enseignes que je continue de “moissonner”.

Je ne vous mets pas toutes les photos que nous avons prises, il faut bien laisser un peu de mystère…

Nous accompagne dans notre flânerie l’odeur délicieuse du pain qui cuit dans la boulangerie du village… Huuumm! Nous passerons un moment à chercher cette vue sur les grées que nous indique deux petites pancartes et que nous ne trouverons pas avant de faire une recherche internet pour apprendre que c’est une barrière de schiste juste en face du village. Puis il est temps de laisser ce bel endroit pour poursuivre notre voyage…Cette fois, prochaine étape : Guérande.

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

16 Commentaires

  1. Oh, superbes toutes ces photos. La Normandie en fait nous ne la connaissons pas trop à part la région de Honfleur, Deauville et du côté de Fauville en Caux, mais nous avons programmé d’y “monter” l’an prochain surement avec le camping-car. Et j’ai eu un moment d’émotion car mon mari était sous-marinier lorsque nous étions jeunes mariés. A Toulon il avait embarqué sur l’Aréthuse et l’Argonaute (qui étaient de tout petits sous-marins, des 400 tonnes, alors imaginez ce que cela peut représenter par rapport aux sous-marins nucléaires qui sont immenses par rapport à eux !), puis il est parti quelques mois à Lorient et il a embarqué sur le Redoutable. Après, retour à la vie un peu plus normale, il a intégré l’armée de l’air … puis la vie civile ! Ouf … En tous les cas, très beau reportage !
    Amitiés.
    Monique

  2. Bonjour alors avez vous visite le beau département de la manche . Moi jy retourne avec des amis camping caristes(qui ne connaissent pas) depart hattenville pour passer le weekend de pâques 3 jours et demi de balade

  3. quel bonheur
    de visiter quand il n’y a personne ou presque…ce sont mes moments préférés , pendant les vacances. Et le camping-car permet cela puisque l’on peut être sur les sites avant les autres ou après, ou même plusieurs fois (le mont st Michel ou Carcassonne ns sont pas pareils selon les heures de la journée …)
    Je connais Rochefort en terre, mais les 3 autres”plus beaux villages de France ” manquent à ma “collection “!

  4. MAGNIFIQUE
    Merci pour ces fabuleuses photos vous devriez publier un carnet de routes pour camping car ! je l’achèterai !! et je pense ne pas etre la seule à le faire !! vos photos et détails nous mette l eau à la bouche ! on a qu une envie sortir le camping car ! merci et j attends avec impatience Guérande !

  5. Je suis tes vacances pas à pas avec beaucoup d’intérêt puisque nous avons prévu de passer nos 3 semaines de vacances en Normandie en septembre.
    Tes photos vont me permettre de rêver en attendant de tourner le volant vers cette région.

  6. De très jolies photos bien argumentées
    La visite a bord du Redoutable est géniale, mais pas pour moi qui souffre de claustrophobie enfin à quia cela ne me poserait pas trop de problèmes je pense…
    Merci pour cette belle balade en Normandie en votre compagnie.
    Bisous, bonne soirée.
    JC

  7. fantastiques photos
    Les photos sont magnifiques, nettes, bien cadrées, l’oeil du photographe est là et bien là.
    Très jolie balade. Merci pour le partage et désolée pour le toutou qui avait une bouille bien sympathique
    eve

  8. La vie est belle en camping car …
    Comme j’aime voyager avec vous … je ne m’en lasse pas … merci beaucoup et il va sans dire que je guette impatiemment la suite …
    A bientôt,
    Martine

  9. Malgrè votre tristesse d’avoir perdu Sisko, vous avez su – à défaut de l’Ecosse – découvrir la côte ouest de la France et nous faire partager vos coups de coeur pour des sites magnifiques.
    Bravo pour les photos et commentaires.

  10. c’est tres sympa de voir son village vu par d’autres yeux!!
    mais,dommage….tu n’as pas photographié ma petite boutique!!
    “agathe la pirate” !
    alias,”melusine”
    faudra revenir…a moins que tu ne l’ai dans tes reserves !!
    )

  11. ravie de lire des éloges de la Manche, si méconnue…!!
    Le hasard m’amène sur votre site, félicitations!! beau et riche travail, très pédagogique, instructif, magnifique. nous sommes encore indécis pour louer un camping-car afin de nous initier à ce genre de tourisme, mais je dois dire que vous me faites envie.. fabienne, une habitante de la Manche

  12. super magnifique photos nous allons nous y rendre cet ete avec des campincaristes eux aussi nous avons fait la normandie et la bretagne mais en 1mois on ne peut pas tout voir merci beaucoup

  13. Merci de votre passage et de votre gentil commentaire. Bonne route !

  14. Magnifique ,rien à ajouter . Nous allons sur La Hague et sa région la semaine prochaine Tres bon reportage………….

  15. coucou,j’ai laissé en favori votre site,tres bien,pensons cette semaine partir ds le Cotentin visiter le haut du département;merci pour les photos,cela nous donnent un aperçu,

  16. les campingcarro

    bonjour et merci pour ces très belles photos ainsi que vos commentaitres qui font révé.nous sommes prets pour visiter la manche cet été et bien sur et toujours en camping car.

Faites moi part de vos impressions