les grottes de Choranche

Classé dans : France | 8

Au programme, un petit week-end découverte pour la cousine Nolwenn que nous emmenons pour la première fois en camping-car.
Nous prenons la route du Vercors pour un arrêt dans un petit camping à la ferme qui propose un circuit de tir nature pour mes archers préférés. Cela consiste à suivre un circuit en sous-bois où sont disséminées différentes cibles d’animaux factices que l’on doit toucher par un tir de flèche. Malheureusement Nolwenn étant débutante, elle ne possède pas d’arc et nous devions nous en prêter un mais cela n’a pas pu se faire. Elle s’est donc contentée de suivre Christian et Sarah-Maeva pour prendre de sympathiques photos.

Pendant ce temps, j’ai fait une petite balade au milieu des noyers car nous sommes au pays de la noix de Grenoble. Fin d’après-midi détente et soirée tranquille.
Après une nuit calme à souhait, nous nous dirigeons sur les grottes de Choranche. La route qui nous y conduit passe par Pont en Royans que nous connaissons déja puis traverse les gorges de la Bourne avant de déboucher sur les grottes.

Un grand parking nous accueille, nous acquérons nos billets pour la prochaine visite et repérons le sentier que nous voulons prendre après, pour nous rendre à la cascade.

Nous nous dirigeons sur l’entrée de la grotte par un petit sentier à flanc de falaises, sous un magnifique soleil.


(cliquez pour agrandir)

En arrivant une petite expo sur la préhistoire occupera notre temps en attendant le guide.

Puis commence la visite…

Les grottes de Choranche sont parmi les plus belles de France et ont la particularité de recéler une curiosité géologique que sont les fistuleuses. Ce sont de très fines stalactites, très fragiles mais qui se trouvent en nombre très important dans la cavité et qui lui donne un effet splendide.

Tout le circuit est très bien aménagé et mis en valeur par des jeux de lumières.

Le clou de la visite étant un spectacle son et lumières se déroulant à l’intérieur de la salle cathédrale. Attention de ne pas réveiller le dragon endormi…

Nous découvrons les protées : petits animaux cavernicoles, cousins de la salamandre, sans pigmentation du fait de leur vie sans lumière.

Ils proviennent d’un élevage qui a permis de les sauver car il n’en existe plus beaucoup en espace naturel. Les seuls restants en Europe se trouvent en Slovénie et en Italie. L’anecdote est que cet élevage existe grâce à un vol d’un étudiant qui, lors d’une visite dans une grotte de Slovénie, subtilisa cinq protées qu’il camoufla sous sa chemise et qu’il transporta ensuite dans une gourde pleine d’eau jusque chez lui où il démarra l’élevage afin de réaliser sa thèse. Sept années plus tard, il y eut une première naissance : les protées étaient sauvés. Il faut noter cependant qu’ils n’ont jamais habité naturellement le Vercors, ils ne sont là que dans des aquariums pour les présenter au public.
Nous retournons déjeuner au camping-car avant de reprendre le petit sentier et de bifurquer cette fois sur celui qui nous conduit à la cascade.

Il fait très chaud mais la balade est agréable. Nous aurons une petite frayeur lorsque nous entendrons un bloc de pierre se détacher de la paroi et tomber dans les fourrés qui se trouvent au pied de la falaise. Je surprendrai ce petit lézard savourant sa pause au soleil.

Nous arrivons d’abord à un petit promontoire qui permet de voir la cascade en entier avant de nous rendre au ruisseau qui l’alimente.

Ces eaux caracolent sur les pierres en créant de multiples petites cascades et sa fraicheur est bienvenue. Un petit pont de bois permet de le traverser et de monter jusqu’à un petit lac souterrain accessible au public. Je choisirai le trajet plus acrobatique des pierres du ruisseau que je remonterai par l’intérieur. Je n’ai pas tout à fait perdu mon côté casse-cou…Cela me permettra de capturer de jolis points de vue.


Arrivés au lac souterrain, nous serons surpris par sa fraicheur et son côté sombre après tout ce soleil environnant.

Nous redescendrons tranquillement jusqu’au parking, ravis de notre escapade. Il nous reste de la route et nous ne souhaitons pas rentrer trop tard alors nous dirigeons nos roues vers la maison…en se promettant de revenir dans ce petit coin plein de charme qui nous voulons explorer plus avant.

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

8 Commentaires

  1. MAGNIFIQUE !
    Super voyage que nous faisons en ta compagnie. Et bien nous ne connaissons pas du tout, et je pense que notre Prosper nous mènera là-bas très prochainement, cela nous parait vraiment magnifique ! Merci pour ce beau voyage !

  2. joli endroit …
    que nous connaissons pour l’avoir visité en 200? 2007, 2008, 2009 ??? les années passent tellement vite !
    tes photos sont toujours aussi jolies !

  3. Que de jolis paysages, tes magnifiques photos les mettent vraiment bien en valeur et me donnent très envie de suivre vos traces …
    Et quelle chance d’avoir encore de si belles journées ensoleillées, à Paris, la fraîcheur est déjà au rendez-vous, c’est vraiment trop “inzuste”.
    Mille mercis d’avoir prolonger un peu notre été !

  4. une bien jolie balade qui n’est pas très loin de chez moi… merci pour le partage des photos…

  5. Encore une découverte pour moi, une visite de plus à noter, merci pour le partage. Nous avons tant et tant de merveille autour de nous qu’il est bien difficile de choisir où aller !!
    Amitié
    Jacqueline

  6. Jolie balade. A noter dzns nos tablettes pour une balade future. Merci !

  7. Les grottes sont souvent photogéniques mais tes photos sont particulièrement belles! Je préfère personnellement celles sans éclairage couleur.
    Merci et bonne continuation.
    Daniel

  8. Bonjour, Plein les yeux … cette balade et vos photos sont magnifiques .. je note et espère pouvoir marcher sur vos pas.
    Merci du partage.
    No Stop

Faites moi part de vos impressions