les chaumières de Bigorre et le lac bleu (43)

Classé dans : France | 6

Sentez-vous cette odeur d’humus dans l’air ?…non ? et cette fraicheur qui s’installe…? Ah oui vous l’avez deviné, l’automne arrive ! et l’envie d’une dernière sortie (ou peut être pas la dernière, qui sait…) avant que le temps ne tourne au froid et au gris. Nous aspirons à un petit week-end simple, pas trop loin de chez nous pour se détendre. J’ai noté grâce à Jean-Mi, qui anime son forum “villages et terres de France”, une mine d’infos pour dénicher les petits coins de notre France si riche en patrimoine, un village de chaumières en Haute Loire. Après de rapides recherches, j’ai vu qu’il n’était qu’à deux heures de route à peine et qu’à proximité il y avait d’autres curiosités qui pourraient nous attirer. Et c’est parti ! Une fois encore sans notre fille qui préfèrent maintenant la compagnie de ses amis et à son âge cela se comprend…

Une fois arrivés, nous nous posons sur le parking du haut du village qui a l’avantage d’être suffisamment spacieux pour un cc.

Je vous le conseille fortement car après avoir vu celui du bas, ce dernier est plus petit et moins pratique. Nous déjeunons face à une vue dégagée de campagne française avec tout son charme dévoilé sous le soleil qui perce enfin. Une fois prêts nous nous engageons sur le chemin qui va nous permettre de suivre la petite boucle qui fait le tour du hameau. Quel joli coin ! Les toits de chaume émergent des arbres pour nous saluer et nous rappeler la beauté des temps jadis.

On se croirait dans un conte de fées ! ces petites maisons ont un charme fou, sous cette lumière automnale si particulière. On se régale !


celles-ci se visite car c’est l’écomusée.

C’est un matériau qui apporte un confort thermique et phonique non négligeable, pour un coût peu élévé et qui est issu d’une ressource renouvelable. Du fait d’outils mieux conçus aujourd’hui, il ne craint plus le feu ni les rongeurs ce qui explique en grande partie son renouveau. sans parler du charme fou que cela donne aux habitations !


le four banal


de futurs batisseurs sont passés par là !

Nous grimperons sur le petit tumulus qui surplomble le hameau afin de savourer la vue sur cette portion de Haute Loire (la vue porte loin), les chaumières vue d’en haut, le soleil réchauffant nos épaules.

Je regretterai simplement que le silence ambiant soit interrompu par intermittance par les tirs des chasseurs…
Nous sommes si bien installés que nous resterons sur notre petit parking tout seuls pour une soirée et une nuit si calme que l’on se croirait vraiment revenu autrefois quand les bruits de moteur n’existaient pas…
Pour ce dimanche, nous avons opté pour la visite d’un site empreint de simplicité mais aussi de talent et de passion. Il se situe à proximité sur le lieu-dit “les Balayes” à l’emplacement d’une ancienne lauzière. Décidémment ce sera un week-end qui parle de toits !
C’est un passionné qui a ouvert ses portes afin de partager ses miniatures au 1/10 de différentes constructions (église, chateaux, village) de la région, reproductions fidèles avec les matériaux adéquats. Nous repèrerons ainsi un château qui pourrait faire l’objet d’une nouvelle visite dans cette région. J’aurai un petit coup de coeur pour le petit train qui siffle lors de son passage et pour la “maison des chèvres” toute de guingois.

Juste à côté par un petit chemin qui grimpe vous pourrez vous rendre au lac bleu. Et il est vraiment bleu ! Il est situé sur le site de l’ancienne carrière de Lauze (d’excellente qualité) où après l’arrêt de son exploitation, le trou fut comblé par l’eau de la source découverte lors de l’extraction du matériau. Du coup le bleu de cette lauze particulière se reflétent à la surface du lac pour lui donner cette couleur si singulière. Un endroit qui nous aura beaucoup plu !

Voila cette petite escapade s’achève et c’est toujours sous le soleil que nous reprenons le ruban qui nous ramènera à la maison.

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

6 Commentaires

  1. Que de chose encore à découvrir, un vrai conte de fée ton reportage, on attend que blanche neige sorte d’une maison.
    Merci pour cette belle idée de balade.
    à tris vite. Jacqueline

  2. Quel joli site tu nous fais encore découvrir, une vraie petite merveille ! Tu as le chic pour viser toujours dans le mille Voilà un week-end bien dépaysant et si vous vous êtes régalés, sache que moi aussi, vraiment. Bises, Martine.

  3. merci à tous ! je suis ravie d’avoir partager.

  4. Quelle belle balade je viens de faire avec toi ! Au départ je pensais que vous étiez allés dans les Pyrénées, du côté de St-Pée de Bigorre, car justement pas très loin il y a un lac bleu où nous étions allés (montés plutôt, et ça grimpait vachement, mes mollets s’en souviennent encore !!!). mais non, les chaumières de Bigorre ce n’est pas là . En tous les cas elles sont superbes, j’adore ! J’aime bien celle aux volets bleus, je me verrais bien y vivre dedans. Quant au lac, moi je le vois un peu vert … mais il est magnifique ! Merci pour ce beau dépaysement ! Bisous, bisous.

  5. Superbe. De très belle photo. Cet endroit doit vraiment être agréable.
    Charisma45

  6. Merci pour ce magnifique article. Grâce à vous, je connais enfin ma prochaine destination !

Faites moi part de vos impressions