les Baux de Provence

Classé dans : France | 0

Enfin un week-end prolongé! Il faut dire qu’on les guette et qu’on les attend ceux-là car ils nous permettent de partir plus loin…
Destination : les Baux de Provence. Enfin ce sont un des lieux que nous allons traverser car en camping-car les déplacements sont plutôt des circuits. En effet, on reste rarement longtemps au même endroit : il y a tant de choses à voir!!

La route se fait sans mal malgré ce week-end chargé en départ. Nous ferons une halte à St Rémy de Provence pour déjeuner sur un grand parking en centre-ville, sans barre de hauteur et bien tranquille tout au fond. On visitera les vestiges de Glanum. Ces édifices sont assez impressionnants lorsque l’on prend conscience qu’ils ont été édifiés il y a plus de 2000 ans!


Mais comme toujours la partie la plus intéressante est payante et même chère, alors nous ne faisons que passer…

Entre-temps l’orage s’annonce et on se fait “doucher” en rentrant au camping-car. On traverse une partie des Alpilles pour se rendre au camping à la ferme que nous avions repéré. Là commence le déluge…Il va pleuvoir sans discontinuer jusqu’au dimanche après-midi vers 16 h. C’est là que nous apprécions d’être bien à l’abri dans le camping-car et que nous constatons que l’espace intérieur est légèrement insuffisant mais sans plus. On repère un grand parking de départ de randonnée qui nous parait sympa pour passer la nuit. On s’y installe et dès la première éclaircie nous partons marcher un peu dans la nature environnante. Ouf! ça fait du bien de retrouver l’air pur.


Nous espèrons que le temps se maintiendra et nous installons pour la nuit.

A l’assaut des Baux!! Un des nombreux avantages du camping-car est que l’on est sur place lorsque l’on veut visiter un lieu. On passe souvent la nuit à proximité et nous sommes parmi les premiers arrivés. C’est super “d’attaquer” les Baux quasiment vides.


 

La visite avec l’audioguide ravira Sarah-Maeva et se révèlera très instructive. Le soleil étant de la partie, nous passons une très agréable journée. Nous comptons voir le pont d’Avignon sur le retour mais les prix prohibitifs nous repoussent. Le tourisme devient parfois n’importe quoi! Nous ferons tout de même une ou deux photos du pont et du palais des papes…

Sur la route du retour, nous comptions vidanger les eaux usées sur une aire de services mais pas de chance elle est en travaux. Repérant une station de lavage, je me dis que leurs évacuations sont de toutes façons reliées au tout à l’égout et nous en profitons pour vidanger. J’aurai, quelques jours plus tard, la confirmation que ce geste est possible dans le camping-car magazine. Une bonne astuce à connaitre lorsqu’on est trop loin d’une aire…

 

Faites moi part de vos impressions