le chateau de Versailles, le zoo de beauval

Classé dans : France | 4

Nous emmenons Anaïs, la grande amie de ma fille, avec nous cette fois pour marcher dans les pas de Louis XIV (dixit Anaïs). Vous l’aurez deviné, nous nous rendons pour ces quelques jours de vacances printanières au Chateau de Versailles. Nous avons prévu de rouler le jeudi avec la journée devant nous car la route est longue. Alternant averses et éclaircies, nous parcourerons cette distance avec impatience. Nous arriverons en fin de journée après avoir fait un petit détour par le pont canal de Briare,


 

édifice assez rare et intéressant à voir. Cela rompt un peu la monotonie de la route. La nuit se passera dans un camping très proche de Versailles à Montigny le Bretonneux. C’est à 7 kms du château et pratique car il n’y a pas grand chose d’autre pour dormir en banlieue parisienne. Le camping est un peu à l’abandon et ouvert toute l’année mais pour une nuit, ça dépanne! Le vendredi matin, bien reposés de la route, nous partons dès 8 H 30 sur notre chemin royal. Renseignement pris à l’entrée du parking réservé voitures et bus, on nous indique le parking des Sceaux, qui nous est réservé. En fait, il se révèle parfait pour stationner (on ne peut pas passer la nuit) car il est vraiment à deux pas du château qui se trouve juste au bout de l’avenue que l’on remonte rapidement à pied. De plus, il est relativement bon marché puisque c’est un forfait de 5 euros pour 8 heures, amplement suffisant pour la visite. Armés de bonnes chaussures et de nos sacs à dos, nous passons la magnifique grille d’entrée du château.


et filons à l’entrée avec billets. En effet, il est plus prudent de prendre ses billets à l’avance dans une billeterie proche de chez vous car cela évite la queue du début de journée. Et nous remontons le temps….


Les salles se succèdent toutes plus belles les unes que les autres,


les filles sont ébahies. Il est vrai que de nos jours on ne voit plus ce genre de magnificence.


Je retrouve un peu de mon enfance car je l’avais déja visité au même âge que ma fille et j’en avais gardé de si bons souvenirs…Le monde n’est pas encore rentré et nous profitons d’admirer les salles presque vides.


 

Nous avions pris les audioguides compris dans le prix des billets adultes (pour les enfants de – 18 ans, c’est gratuit) et un de plus en forfait pour Sarah-Maeva mais je pense que ce n’est pas nécessaire on peut se partager celui des adultes, voila mon expérience.
Nous retournons déjeuner au camping-car sans problème pour une petite pause bienvenue. Une fois restaurés, nous retournons pour visiter cette fois les jardins.



La chance est avec nous puisque le temps se lève un peu et que nous apercevons le soleil, un peu pâle, mais présent. Il faut que je vous donne quelques infos importantes si vous envisagez de vous rendre au château : les fontaines des jardins ne coulent que le week-end !


 

donc si vous visitez en semaine pour éviter la foule vous n’aurez pas l’eau des fontaines (ce fut notre cas) mais le billet est plus cher. Profit, profit quand tu nous tiens! Deuxièmement, les orangers de l’orangerie


 

ne sont pas encore sortis donc pas d’odeur de fleurs d’oranger et la vue est moins belle. Ils ne les sortent que lorsqu’il fait bien chaud car ils sont fragiles (un mois au moins plus tard).
Les statues jalonnent les allées, leur blancheur et leur perfection réhaussent le charme de ces jardins.Celle-la tout spécialement pour mon archer de mari !


La balade est un vrai plaisir. Nos pas nous conduiront au grand Trianon, autre batiment haut en couleur et en beauté.



La façade de marbre rose est saisissante et les salles d’une richesse de couleurs stupéfiante.


 

Nous ne verrons pas le petit Trianon qui est en restauration (par contre, le prix du billet est resté le même!). Ensuite, ce sera le domaine de Marie-Antoinette et là commence le sentier qui me ravira encore plus que le château lui-même. Le lieu est enchanteur, et je ne crois pas si bien dire car on se croirait dans un conte de fées. Le hameau de la reine est intemporel et ravissant.


 

Nous verrons également une mini-ferme qui amusera les filles. Ce hameau est un des rares souvenirs forts de ma première visite mais il le restera.
Nous rentrons au camping-car avec les pieds en compote ! Ouf, quelle marche ! mais nous en avons encore plein les yeux. Comme il est environ 18 heures, et que nous voulons nous avancer un peu pour notre prochaine étape, nous repérons dans notre guide des aires de services, une aire à Milly-la-foret. C’est à une heure de route et cela nous évite une nuitée de plus au camping. C’est une station Total qui fournit les services (eau, vidange WC, électricité) pour 7 € et qui permet de dormir dans un petit lopin de terre attenant à la station en retrait de la route. Mais comme c’est herbeux et qu’il pleut lorsque nous arrivons, nous resterons sur le coté de la station pour éviter d’être embourbés le lendemain. Mais par beau temps, c’est plutot sympa. Nous passerons une nuit calme et savourons un réveil tranquille avant de reprendre la route pour St Aignan s/Cher. C’est un petit village agréable pour une étape. On peut dormir et stationner sur l’aire de pique-nique (accès par le milieu du pont qui traverse le Cher) au bord de l’eau. Nous avions prévu de visiter le village mais nous entendons un autre appel. En effet, une des joies du camping-car est de pouvoir se décider au dernier moment, de changer ses plans selon l’envie, le feeling… Finalement, nous voterons toutes pour le zoo de Beauval qui se trouve à 5 mn et qui est un des 15 plus beaux zoos du monde selon la liste Forbes. J’ai fais des pages de digiscrap avec nos photos des différents animaux rencontrés…


Nous stationnerons sur le parking du zoo sans problème et après en avoir demander la permission nous pourrons meme passer la nuit dans le fond du parc.

Re-bonnes chaussures, re-sacs à dos, et c’est parti pour 4 heures d’émerveillement ! Le beau temps est de la partie, ce qui ne gâche rien. Nous nous extasions sur les bébés gorilles et sur une scène particulièrement touchante d’une maman câlinant son bébé avec des gestes quasi humains, j’en avais la chair de poule.


 

Je verrai pour la première fois des bébés tigres blancs, des lions blancs (je ne savais même pas que cela existait),


 

des okapis (depuis le temps que je voulais en voir un).


 

Nous vivrons une rencontre étonnante avec des loutres qui passeront leurs petites papattes sous la grille de la fontaine de leur enclos pour nous toucher et nous serrer les doigts.


 

Les filles en garderont un souvenir précieux…Nous serons fascinés par les lamantins,


 

surpris par les koalas,


 

charmés par toutes ses varietés d’oiseaux des serres tropicales.


 

Ah, que de merveilles!


 

 

Le soir comme prévu nous nous stationnerons au fond du parc, tout seuls, bercés par les cris des animaux tout proches, on se croirait au milieu de la savane ! Nous passerons une nuit des plus reposantes.

Dimanche matin, après avoir fait le plein de carburant, nous prenons le chemin du retour à regret, la tête pleine de nouveaux souvenirs et d’instants précieux.

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

4 Commentaires

  1. Véro (copinette)

    super !
    je découvre votre blog aujourd’hui, suite à un de vos messages sur le mien ! je sens qu’on va bien “s’entendre” !!! merci de nous faire partager aussi vos récits de w-e ou vacances !

  2. Bonjour, j’ai fait une recherche sur Google pour connaitre les avis et les conseils pour visiter le chateau de Versailles, et je tombe sur votre blog pleins de bon conseil, la seule question que je me pose c’est quel billet vous avez pris car sur le site pour réserver on à le choix entre le passeport, les jardins, le trianon ou le domaine de marie-antoinette, je suis un peu perdu car nous souhaiterions tout visiter et le billet passeport me semble le mieux. pouvez vous me dire ce que vous en pensez ? Nous sommes 2 adultes et nos 2 fils ( entrée gratuite pour eux : 9 et 5 ans )Merci de votre réponse

  3. volubilis85

    merci
    magnifiques photos , quel logiciel utilisez vous pour les montages SVP? merci pour votre réponse.

  4. Coucou !
    En faisant quelques recherches pour aller rendre visite aux pandas du zoo de Beauval, je te trouve en tête de liste et c’est toujours avec le même plaisir que je relis tes récits de voyages agrémentés de superbes photos … Merci Agnès !

Faites moi part de vos impressions