Illuminations 2013 : la fête des lumières de Lyon

Classé dans : France | 10

Cela faisait bien longtemps que je n’avais écrit d’articles sur mon blog et je suis ravie de vous retrouver. Rassurez vous : tout va bien ! Seulement d’autres obligations nous ont retenues et ne nous ont pas permis de prendre la route. Je reconnais aisément que cela me manque cruellement mais ce n’est que partie remise et nous attendons le prochain printemps pour de nouveaux horizons.

En attendant et parce que l’hiver fait grise mine, je me suis dit qu’un peu de lumière nous ferait du bien. Je vous propose donc celles de Lyon pour la traditionnelle fête des lumières (les illuminations) qui commence à être extêmement connue au grand dam des lyonnais à qui on a un peu pris “leur” fête. Je me souviens de mes premières années sur Lyon (j’arrivais de mon Jura natal) où nous descendions en centre-ville à la recherche des décorations de Noël des boutiques qui les dévoilaient à cette occasion tout en écoutant et découvrant toute sorte d’artistes de rue, présents pour nous époustoufler ou tout simplement nous distraire.

La foule aujourd’hui me rebute (encore 4 millions de visiteurs cette année !) et après une expérience traumatisante lors d’une énième fête, prisonnière de la foule, nous ne profitions de la fête que par petit écran interposé. Et puis cette année, nous nous sommes dit que ce serait bien de tenter à nouveau l’expérience. Et ce fut chose faite ce dimanche soir. Nous nous sommes limités à la Presqu’île mais il faut savoir que le nombre de petites ou grandes manifestations est impressionnant et répandu un peu dans tout Lyon.

Alors d’abord un petit peu d’histoire…Pourquoi cette fête me direz-vous ?

La Véritable Histoire du 8 décembre

Les Lyonnais ont pris l’habitude, depuis le premier Vœu des Echevins, de demander l’intercession de la Vierge, pour une maladie, le retour d’un soldat, un enfant…
Ils se rendent fréquemment au sommet de la colline de Fourvière dans une petite église qui domine la ville – celle qui encore aujourd’hui est là, blottie contre la basilique.

Les années passent et les pèlerins sont toujours plus nombreux. La vieille église doit être restaurée. A partir de 1848 on se pose la question de refaire le vieux clocher. En 1852 la restauration du clocher est terminée et l’on va placer sur celui-ci une magnifique statue de Marie en bronze dorée.
Bien entendu la date choisie est celle du 8 septembre 1852, celle de la Nativité de Marie. Malheureusement le ciel n’est pas d’accord, quelques jours avant, les nuages grondent, la ville se retrouve sous des torrents d’eau et la Saône déborde. Une nouvelle date est choisie : le 8 décembre, elle aussi fête de la Vierge, c’est la fête de Notre Dame des Advents qui deviendra deux ans plus tard, en 1854, par une Bulle Ineffabilis Deus, du pape Pie IX, la fête de l’Immaculée Conception.

Mais ce jour là, des orages terribles éclatent et de nouveau la Saône menace. Les notables décident de repousser une seconde fois la cérémonie – mais miracle, en fin de journée les nuages poussés certainement par un doigt divin vont mouiller d’autres terres et le ciel se fait clément. Les Lyonnais, installent alors à la nuit tombée sur leur fenêtre, lumignons, bougies, bougeoirs qui vont illuminer la ville d’une douce lumière. Les bougies brûleront jusqu’au petit matin. Et traversant le temps, ce qui était un geste de Foi s’est dilué dans le patrimoine laïque lyonnais et le fait de mettre quelques bougies à la fenêtre le 8 décembre, se perpétuera dans toutes les familles – toutes religions confondues. Comme pour écarter un ancien malheur, comme le remerciement d’une ville d’être encore vivante, comme un geste de joie. (source : www.lyonweb.net)

Voila j’espère avoir éclairé votre lanterne (euh, je sais c’est un peu facile…)

et je vous invite à me suivre pour quelques exemples des belles lumières de la ville en ce 8 décembre 2013.

la lune présente telle un lumignon de plus dans le ciel :

l’opéra :

la fresque des lyonnais parée de ses lumières, grâce à une vidéo projetée sur la façade :

la place des terreaux où l’hôtel de ville et le musée des beaux-arts se transforment en oeuvres d’art :

la place de la République avec ses arches lumineuses, un petit air d’Orient…:

le cube de la place des Jacobins nous avait “kidnappé” la fontaine centrale :

La place Bellecour nous fait son show, entre pyrotechnie et lasers :

Et pour finir une statue servira de support à une nouvelle vidéo projetée :

Voila j’espère que ce petit circuit vous aura plu et donné envie de venir nous rendre visite l’année prochaine pour une nouvelle fête des lumières.

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

10 Commentaires

  1. Merci de ton passage ! si c’est le cas tu sais où loger…

  2. bonsoir Agnès,
    Merci pour toutes cette féérie, il est vrai que le monde fait un peu peur, mais qu’est ce que c’est beau !!! Contente de te lire et d’avoir de nouvelles photos que je regarde toujours avec autant d’amiration.
    Bises à Bientôt – Jacqueline

  3. ah oui alors il va falloir que j’envisage un live en 2014. superbes photos

  4. Waouh !!! Quelle fête grandiose, c’est magnifique ! Ravie de te retrouver Agnès, tu n’as pas perdu tes talents de photographe ! J’ai plus d’une fois tapoté en vain sur mon clavier à la recherche d’un stationnement possible avec le camping-car non loin du centre-ville mais il est vrai que cette fête rayonne bien au delà de vos frontières et attire les foules. C’est justifié. Cependant, je ne désespère pas de pouvoir venir un jour et en attendant, je te remercie d’avoir eu une pensée pour nous, je me suis bien régalée.
    Je t’embrasse et je te souhaite de très bonne fêtes de fin d’année, Martine.

  5. C’est tout simplement magique ! Ma petite-fille (20 ans déjà) y est allée vendredi dernier, et elle a adoré la ville toute illuminée ! Il faudra que nous nous organisions pour l’année prochaine, mais avec le camping-car, pas évident. Mais je trouverai bien une solution ! Bises.

  6. Que c’est beau !!!
    Tes photos sont somptueuses et donnent vraiment envie d’y venir un jour .
    Merci pour ce superbe CR
    Daniel

  7. Superbes photos ! As-tu travaillé avec un pied?
    J’aimerais bien venir à Lyon pour deux raisons : les murs peints que j’adore et cette fête des lumières. Mais malheureusement mal placée sur le calendrier Quant aux pistes de stationnement avec un CC je veux bien que tu nous les dévoiles.

  8. C’est splendide ! Une véritable balade de nuit comme si l’on y étaient ou presque

  9. Je dois avouer que tes photos sont de très bonne qualité et ton article très bien écrit. Merci pour ce partage.

  10. bonsoir Agnès si je veux voir de belles photos et des scraps merveilleux c’est ici la bonne adresse ! il me semble que le look du blog a un peu changé…je me trompe ?
    merci de partager ton talent pour notre grand bonheur
    à bientôt
    danielle

Faites moi part de vos impressions