Ile d’Oléron

Classé dans : France | 3

Cette fois, nos vacances ne se sont pas déroulées en camping-car puisque nous emmenions, mon frère et moi, mes parents en vacances et pour notre confort à tous nous avions loué une maison. Je ferai donc un court résumé de ces vacances parenthèses pour nous . Le camping-car nous a bien manqué…
Nous sommes donc allés à l’île d’Oléron, île avec laquelle nous avons une longue histoire d’amour. Nous n’y allons pas fréquemment mais à chaque fois ce sont des retrouvailles des plus plaisantes. J’adore cette île. L’atmosphère d’une île est toujours particulière par rapport au continent et celle-ci, je trouve, a su garder son côté sauvage. On s’y déplace beaucoup à vélos par de multiples pistes cyclables très bien aménagées, ces petits ports de pêche ont un charme fou, les plages sont grandioses et il existe un microclimant qui fait que son ensoleillement est bien présent. Voici quelques images qui la caractérise : les couleurs marines et les roses trémières.



 

Nous avons partagé notre temps entre des après-midi à la plage pour les filles et des visites ou “revisites” d’endroits qui nous intéressaient. Nous sommes ainsi retournés au phare de Chassiron, à la pointe de l’île, pour un joli panorama.


 



Nous avons admiré les bateaux de pêche dans le port de la Côtinière, le plus important de l’île et salivé devant les étals du marché aux poissons et crustacés dont nous nous sommes régalés, assisté à une régate de vieux gréements et découvert le port des salines, marais salants de l’île.








Nous sommes retournés admiré la citadelle de Vauban du Chateau d’oléron et ses arcades, avons apprécié le saut dans le temps de l’écomusée de la maison paysanne et flâné dans les boutiques d’artisanat. Celle-ci nous a fait craqué!





Pour finir, nous avons passé un après-midi sur la plage de Boyardville afin d’apercevoir le fort Boyard que vous connaissez (nous avons même croisé “La Boule” en représentation dans le magasin où nous faisions nos courses!) et un défilé de planche à voile, très drôle!



Pour finir, le temps a été clément, nous avons passé d’agréables vacances mais elles n’ont pas eu autant de saveurs que celles que nous passons dans le camping-car. Ce qui confirme ce que nous savions déja : nous sommes vraiment des mordus de ce mode de loisirs. Nous attendons de récupérer le cc qui est chez notre concessionnaire pour une petite fuite à réparer et nous filons vers de nouvelles aventures…

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

3 Commentaires

  1. Véro (copinette)

    jolies photos
    mais je peux comprendre que le camping car vous ait manqué! quand on est mordus, on est mordus !

  2. moi aussi je sais que le cc me manquerait nous connaissons bien l’ile d’oleron nous aussi nous y avons des souvenirs “amours” Julie (31 ans) a été conçue sur cette ile!!! et celà lui va biencar elle adore la mer l’eau la natation… nous rntrons du futuroscope puis le MORVAN ses petits villages ses chateaux, son chateau GUEDELON

  3. Bravo…
    Bravo pour ce reportage dont les photos m’ont donné très envie de prévoir un petit tour dans l’Ile l’été prochain! Avez-vous des bons plans de logement (location au calme, car nous avons un petit bout qui fait encore la sieste…).
    Merci.
    Laurence

Faites moi part de vos impressions