funiculaire de st hilaire du touvet

Classé dans : France | 2

Après un week-end sympathique la semaine dernière qui nous a permis de faire découvrir le camping-car à mon filleul ainsi que le musée du bonbon Haribo, cette fois nous allons profiter du pont de l’ascension pour s’évader. Nous voulons faire une petite virée dans le massif de la chartreuse et pousser jusqu’au funiculaire de St Hilaire du Touvet.
Nous entamerons la route ce jeudi pour les caves de la Chartreuse à Voiron. La visite est gratuite et un film en 3D est diffusé en cours de visite. Ce qui fait qu’avec la dégustation (très raisonnable), nous avons passé un bon moment et Sarah-Maeva a appris plein de choses sur la fabrication de la liqueur. Seul ombre au tableau, il pleut! Cela n’a pas l’air de vouloir s’arrêter…Nous arrivons à ST Pierre de Chartreuse sous des trombes d’eau. Le parking à la sortie du village est bien fait, calme avec une belle vue. Mais pour l’instant, on en voit pas grand chose. Nous profiterons d’une toute petite accalmie pour aller déguster de délicieuses crêpes dans le village, accompagnées d’un bon chocolat chaud : on se console comme on peut!

La nuit sera très calme et on se réveillera, oh surprise!, avec un magnifique soleil! Ouf, ça fait du bien! on se rend à l’office du tourisme pour se renseigner sur les randonnées éventuelles à faire. On choisira la plus simple car comme je l’ai déja dit nous sommes des débutants : une petite balade pour admirer le monastère de la grande Chartreuse.

On se gare sur le parking du musée et on se lance.


Quel plaisir de marcher dans ce paysage si calme et silencieux. Le beau temps se maintient et on savoure.


 

Nous déjeunerons ensuite dans le cc avant de poursuivre sur St Hilaire du Touvet. Nous nous renseignons de nouveau à l’OT qui nous permet de dormir sur leur parking ou sur celui du camping proche. Nous finirons l’après-midi à admirer les parapentistes nombreux sur ce site impressionnant.


 

Avec l’accord de la gérante du camping, nous referons le plein d’eau et passerons la nuit devant le camping (peu praticable en cc) avec un coucher de soleil rose sur les montagnes environnantes.


 

 

Le lendemain, fin prêts, nous allons à la gare du funiculaire. La descente est vertigineuse et la vue grandiose.


C’est étonnant de monter dans ces anciens moyens de transport d’un autre temps.


 

Les avoir restaurés et gardés en exercice est une vraie richesse. En bas, nous déjeunerons à la base de parapente (leurs atterrissages sont impressionnants) avant de remonter plus tard dans l’après-midi.


Cette fois, la vue est différente, les sensations aussi…On reprendra la route pour faire halte dans un camping plutot sympa et finirons le week-end au lac d’Aiguebelette que nous aimons particulièrement.


 

Encore de beaux jours passés à bord de notre maison roulante!

 

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

2 Commentaires

  1. je trouves aussi cette raison des alpes magnifique
    st hilaire du touvet trouve son apogée en septembre pour la coupe Icare. festival des parapentistes.c’est une explosions de costumes originaux et loufoques. c’est à voir au moins une fois mais attention cette manifestation se faisant sur 3 jours les places en CC sont comptées. il faut y être impérativement le jeudi.

  2. Bonjour.
    Stationner à Crolles et ce rendre à atterrissage à vélo.
    nous avons la chance d’êtres à Crolles.
    Trés beau blog amicalement.

Faites moi part de vos impressions