Europapark en passant par kaysersberg

Classé dans : Europe, France | 3

Mon filleul fêtant ses 18 ans cette année, nous avons choisi de l’emmener à Europapark. Ma fille est également ravie de ce choix, nous faisons ainsi d’une pierre deux coups. J’affectionne particulièrement ce parc qui a bercé toute mon enfance car je n’habitais pas trop loin (3 heures de route) et c’était la sortie traditionnelle en car du travail de papa et autres associations. J’ai toujours plaisir à toucher un bref instant une partie de la culture allemande. Nous avons d’ailleurs inscrit dans nos tablettes de prochaines vacances d’été en Allemagne qui a bien des trésors à nous faire découvrir.
Nous partons donc ce mercredi matin, on se dit qu’en semaine aux vacances d’avril on a des chances d’éviter la trop forte affluence et la suite nous donnera entièrement raison. La route est un peu “longuette” mais l’impatience et l’enthousiasme des enfants fait l’effet de baume sur ses kilomètres de bitume. Nous avons opté pour un trajet différent cette fois car nous passerons par le bac de Rhinau.


Depuis le temps que je me rends à Europapark, je ne connaissais pas du tout cet itinéraire. Il faut dire que les bus ne peuvent pas le prendre….Cela coupe un peu de cette autoroute interminable et la partie en campagne avant d’arriver au bac nous détend quelque peu. Nous traversons sans encombre rapidement et gratuitement pour nous retrouver en Allemagne à 5 kms à peine de Rust (ville où se trouve le parc). C’est sûr nous reprendrons ce chemin lorsque nous reviendrons une prochaine fois. L’arrivée se fait sous les hourras des enfants.


(vous avez même droit aux mouches du pare-brise, quand je vous dis que la route était longuette !!)
Nous nous installons au camping. Nous faisons notre petit tour des lieux. Superbe !! une ambiance far west avec des sanitaires super classes, propres, modernes, un saloon, des tipis, et même un petit spectacle d’indiens avec acrobaties équestres et dressage de chevaux. Bref ! le top!!



Petite info tarifs:
parking : 2€/heure avec max 6€ par jour + 20 € par nuit. Attention pour payer lors de votre départ, cela se fait à un horodateur mais vous ne pouvez payer qu’en espèces alors prévoyez votre monnaie!
Nous irons jusqu’à l’entrée (5 mn à pied), histoire de saliver sur notre journée de demain avant de diner dehors sur notre emplacement. La fraîcheur du soir nous fera prendre le dessert à l’intérieur. La fatigue de la route et le désir d’être en pleine forme pour le lendemain décideront d’un dodo rapide.
9 heures tapantes !! nous sommes devant l’entrée à trépigner d’impatience ! C’est dans ces moments là que nous retrouvons notre âme d’enfant. Quoique en ce qui me concerne je ne l’ai pas vraiment perdue…hi!hi!hi!
Commence alors une journée parfaite : un temps ensoleillé avec température agréable, peu de monde dans le parc donc quasiment pas de queue, aucun incident. Que d’éclats de rire et d’émotion !! Le parc est toujours aussi fantastique avec ses ambiances par quartier des pays de l’Europe (dont son nom), ses parterres fleuris, ses prestations haut de gamme et ses manèges uniques (le plus grand 8 d’Europe!). Les enfants (et les adultes) auront passé une journée inoubliable !


 






Nous retournons au camping-car fourbus mais heureux. De nouveau au lit “quand les poules” pour un gros dodo réparateur !!
Le lendemain, nos roues nous mènent à Kaysersberg pour une petite étape alsacienne. Visite de ce village à la richesse patrimoniale impressionnante.






J’ai adoré ce petit avant-goût de l’Alsace que nous espèrons approfondir dès que possible (c’est aussi inscrit dans notre liste ! Ouf! aurons-nous assez de toute une vie pour tout voir….). Ce patchwork de maisons aux couleurs vives,


ces appétissantes pâtisseries, les cigognes perchées sur les toits,


la douceur de vivre, le dépaysement, tout concoure à nous faire passer une agréable matinée. Un panel de ma petite “chasse aux enseignes”, nombreuses et magnifiques dans ce charmant village :



L’aire de service est bien faite, on peut stationner pour 2€/jour et dormir (oups! j’oublié de regarder le tarif car nous ne voulions pas dormir) avec services et toilettes à disposition à deux pas de la vieille ville. Pour la nuit, peut être un peu bruyant car la grande route passe juste à côté….
Nous déjeunons sur l’aire, puis nous préparons au retour avec regret car j’aurais bien continué à visiter un peu de l’Alsace mais mon filleul a une compétition et doit être rentré ce soir. Nous avalerons donc les nombreux kilomètres pour retrouver notre maison. Mais rien ne nous arrête et après un bon dodo au pouvoir “effaceur de fatigue”, nous rechargeons le cc de victuailles et allons finir notre week-end à notre chèvrerie du Beaujolais pour le calme et la détente. J’espère également cueillir un peu de muguet car l’an dernier nous en avions trouvé et comme c’est l’époque…Nous retrouvons avec grand plaisir notre petit coin de paradis. Nous achèterons nos délicieux fromages de chèvre, prendrons le temps de découvrir un peu plus le hameau,





donnerons une part belle au farniente et distribuerons force caresses aux chevreaux de l’exploitation.


Et pour couronner le tout, je trouverai du muguet à profusion afin de me confectionner un petit bouquet printanier. Pour finir notre week-end, nous voulons découvrir la forteresse médiévale de Berzé-le-chatel et après une petite montée, nous sommes surpris par la beauté de l’édifice et regrettons de n’avoir pas prévu la visite guidée mais ce ne sera que partie remise.

Merci d’avoir fait le voyage avec nous !!

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

3 Commentaires

  1. Merci de nous avoir emmenés avec toi !
    J’ai les oreilles écorchées par les cris d’enthousiasme des enfants à l’arrivée (j’ai connu cela avec mes filles ; maintenant ce sont les petits-enfants qui prennent la relève !)
    Gloria

  2. une fois encore je suis ravie d’avoir fait cette jolie balade grace à vous, Merci !

  3. MERCI
    Quant à moi, je vous dis merci à vous de nous avoir fait voyager avec vous…
    Blog superbe, que je m’empresse de mettre dans mes liens, tant il se doit être connu.
    Amicalement.
    Jean Claude

Faites moi part de vos impressions