Entre vignes et oliviers : Nyons, Mirabel-aux-baronnies et Grignan

Classé dans : France | 12

Enfin ! Nous voila de retour sur les routes !

Des travaux dans la maison (installation d’une cuisine équipée, c’est bien aussi!), des concours de tir à l’arc pour mes archers, et une météo peu clémente ont concourru à nous priver de sorties pour ce printemps 2012. Mais qu’à cela ne tienne, quatre jours se profilent et nous comptons bien en profiter !
Bon, pour la météo, guère d’amélioration alors on attend le dernier moment pour se décider…..C’est ce qui est chouette avec le camping-car : pas de réservation et la liberté de choisir sa “destination soleil” jusqu’à ce qu’on tourne la clé de contact !
Et le gagnant est………la drôme provençale : Nyons et ses environs ! Entre vignes et oliviers,

c’est une région que nous découvrons un peu plus à chaque fois que nous y allons. Elle est proche de chez nous et nous dépayse par son côté provence plein de charme. Et nous ne serons pas déçus cette fois non plus. De plus, la météo aura été sympa avec nous puisqu’elle nous aura donné plein de soleil et juste une matinée de pluie (pas grave, on en a profité pour dormir 😉 ).
Jeudi matin, une fois les bagages prêts, je grimpe les quelques marches de mon cc et là, le charme opère : Huum, l’odeur des vacances et de la liberté m’emplit les narines, on range tout dans les placards et je m’assieds enfin à ma place.
Comme tout le monde a eu la même idée que nous, on va croiser un peu de circulation mais rien de très grave et nous sommes finalement assez vite arrivés. On se dirige sur l’aire de Mirabel-aux-Baronnies car j’avais lu que ce petit village avait son charme et l’aire est à ses pieds, gratuite. En fait, il y en a deux : lorsque l’une est pleine, on peut se rendre de l’autre coté de la route dans un second parking. On attrape l’appareil photo, la laisse de Guinness et zou !

On commence notre balade au hasard des ruelles comme on aime faire.

Un ou deux endroits vont nous plaire

comme ce mur peint plein de tendresse

ou cette splendide statue

mais finalement, ce petit village ne nous réserve pas d’agréables surprises et nous sommes un peu déçus. Mais il fait beau et on fait quelques photos sympathiques

avant de se diriger sur le France-Passion du coin. Cela devient pour nous une vraie préférence pour nos étapes : on est si bien accueillis à chaque fois !

La fatigue de la route se fait sentir et pouvoir se délasser dans nos chaises longues, face aux vignes et aux oliviers,

en dégustant l’apéritif agrémenté des olives de Nyons et de la tapenade achétés tout frais au domaine qui nous héberge, est la vraie recette du bonheur…

Une nuit France-Passionnesque (hi!hi! j’ai inventé un nouveau mot pour dire : d’un calme hors concours!) et la pluie dont je vous ai parlé plus haut s’annonce. On en profite pour faire un peu la grasse matinée et Sarah pour travailler car le programme de ce week-end sera léger, notre fille prépare son brevet des collèges. On se dirige sur Nyons et on s’installe à l’aire de services. Bon il faut que je vous explique. L’aire est chère, la commune a doublé son prix récemment mais on voit plein de cc garés le long de la promenade de la digue où se trouve cette fameuse aire. Alors on hésite mais on se dit qu’une amende coûterait plus chère qu’un ticket à l’aire alors pour être tranquilles et pensant dormir sur place nous nous décidons pour l’aire de Nyons. On déjeune en attendant que la pluie cesse et, comme nous l’avait prédit la super application météo de mon zhom, cette dernière s’arrête juste après le café-thé et nous voila partis nous balader dans Nyons.

On aura un vrai coup de coeur pour cette jolie petite bourgade.

Le pont roman est impressionnant de majesté et de solidité,

les artisans nous offrent l’opportunité d’en apprendre plus sur leur métier et c’est ce qu’on aime. On s’arrête à la distillerie de lavande mais on ne reste pas car je crains cette odeur qui me déclenche des migraines. On poursuit à la vinaigrerie

où un sympathique monsieur nous explique comment il procède et nous passons à la boutique pour acheter des vinaigres aromatisés : Huum les bonnes salades en perspective ! Comme nous avions goûté l’huile de Nyons et ses olives chez notre accueillant France-Passion, on flânera seulement dans la boutique de l’huilerie.

Puis on part à l’assaut de la vieille ville.

Quel plaisir de déambuler au milieu de ses vieilles pierres, dans ses ruelles oubliées,

sous un beau soleil…Nous passerons devant son église,

ferons une petite rencontre amusante,

traverserons la place aux arcades, monterons jusqu’à la tour Randonne et sa petite chapelle très colorée.

Je capturerai cette vue sur les toits avec une cheminée un peu particulière.

En redescendant, on tombe sur un rocher dans lequel on prélevait les meules pour l’huile d’olive et il en reste encore l’empreinte dans la roche, surprenant !


Notre fille décide de retourner au cc pour travailler et mon homme et moi poursuivons notre découverte en passant par le pont roman

et poussons jusqu’à la scourtinerie. Dans la cour, des écheveaux de fibres de coco sèchent sur des fils créant une ambiance baba cool qui m’amuse.

Nous serons enchanté par la visite de cet atelier unique, dernière manufacture des scourtins de Provence,

et nous rentrerons avec un souvenir. Notre guide est la petite-fille du personnage qui a créé les scourtins de Provence. C’est en 1956, lors du gel des oliviers, que le grand père a eu l’idée de colorer la fibre de coco utilisée pour faire les scourtins qui sont les filtres utilisés pour le filtrage de l’huile d’olive. Il inventa des machines avec des chaines de vélo, des moteurs et des pièces récupérés ici et là et beaucoup d’ingéniosité. La manufacture fut sauvée et perdure encore. Notre guide est pleine d’énergie et d’enthousiasme. Elle acceptera gentiment de nous fabriquer un scourtin en forme de cible de tir à l’arc

qui fera un superbe et original dessous de plat. Bref vous l’aurez compris on a passé un super moment dans ce lieu d’artisanat pur.
De retour au camping-car, nous retrouvons notre fille dans ces cahiers et après un café-thé, nous nous disons que l’aire est tout de même bruyante. Il ne nous restait que la brasserie et le jardin des arômes à voir mais nous pourrions réserver la journée de demain pour visiter Grignan qui nous avait plu lorsque nous l’avons croisé sur la route. Du coup, on se garde les visites de Nyons pour une autre fois (on a beaucoup aimé ce village donc on reviendra) et on part dormir chez notre accueillant d’hier soir tellement on était bien !
Nuit identique à la précédente et nous partons pour Grignan, village dont le château a abrité la fille de la marquise de Sévigné et où furent envoyées les célèbres lettres. Sur la route, nous traversons un rond point que nous trouvons tout à fait adéquat pour la région.

Nous trouvons à stationner sur le parking camping-car fléché en direction d’une grotte sur la droite. c’est un petit coin sympa avec une fontaine d’eau et au calme pour déjeuner. Par contre, trop éloignés du village, nous décidons de nous rapprocher mais les parkings près du cimetière nous sont normalement interdits. D’autres camping-caristes stationnent déja et comme nous sommes hors saison on tente le coup quand même… Le village se trouve à deux pas et nous partons découvrir ce village botanique, de roses anciennes et historique de part sa prestigieuse hôte.

La marquise de Sévigné a son tombeau dans la collégiale au sommet du village.

Cependant, ce n’est qu’une plaque au pied de l’autel. Les roses anciennes qui sont réparties dans tout le village sont superbes et embaument l’air. C’est un délice pour les sens !

L’ambiance provençale joue là aussi son rôle et les ruelles, le beffroi,

le château (que nous ne visiterons pas cette fois),

la fontaine originale,

la vue sur les toits sont un ravissement.

Le soleil est toujours là, même s’il est voilé et la balade nous séduit. Nous choisissons de finir l’après-midi dans le France-Passion du coin, (cela devient une habitude) : un domaine où trône la truffe au milieu des chênes et des vignes. Encore un bel endroit !
La pluie annoncée pour ce dimanche matin ne vient finalement pas et me fait regretter de n’être pas restés à Nyons pour faire le marché provençal mais comme je l’ai dit nous envisageons de revenir de toutes façons car Vaison-la-romaine et Buis-les-Baronnies nous attendent encore. Comme nous voulons éviter les bouchons et que notre fille a encore du travail à finir à la maison, nous reprenons la route, enchantés par notre week-end.
La prochaine sortie devrait être les grandes vacances car le mois de juin est bien chargé dans notre emploi du temps. Mais on ne sait jamais…

Je vous avais déja parlé de mon projet de changer le design de mon blog et ce projet avance à grands pas grâce à un internaute formidable qui me le prépare sur mes consignes (je vous le présenterai dès que ce sera prêt). Il aura enfin le look que je souhaitais depuis le début de la création de mon blog. Alors ne soyez pas surpris si la prochaine fois que vous venez nous voir, vous ne reconnaissez plus son look !

j’ai failli oublier ! une petite léchotte de Guinness à tous !

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

12 Commentaires

  1. MAGNIFIQUE !
    Nous aussi nous adorons cette merveilleuse région, pas très loin du Gard où nous habitons. L’an passé nous étions partis à Grignan et nous avions visité le village bien sur, qui est superbe, ainsi que le château, très beau. Nous avions même déjeuné dans un restaurant, le “Poème de Grignan”. Un vrai régal !!! Et comme vous, nous sommes très France Passion. Nous arrivons de passer une semaine dans les Pyrénées-Orientales, et nous avons stationné tous les soirs chez des viticulteurs ! Amitiés !

  2. A peine rentrée du boulot
    je pars vagabonder sur tes pages pour cette région que nous fréquentons régulièrement… Si nous étions partis ce w-e, c’est là que nous serions allés : nous aurions pu nous rencontrer !!! Jolies photos comme à l’accoutumée !

  3. Vite aux nouvelles
    Une belle surprise d’avoir une nouvelle page, toujours de belles photos, une région que nous affectionnons aussi, il nous reste quelques villages à découvrir, maintenant que je sais, j’ai hâte de parcourir ta nouvelle présentation.
    A bientôt

  4. je suis rentrée un peu tard, mais lorsque j’ai trouvé la notification de ce nouveau billet je n’ai pas pu résister et je ne regrette pas de me coucher un peu plus tard que prévu ! LOL!!
    Vos photos sont toujours (et encore plus ), magnifiques , et très lumineuses ! Merci du plaisir procuré !
    bisous

  5. La france vivante
    Bravo pour votre enthousiasme et la qualité des photos,qui donnent envie de voir et revoir ces lieux enchanteurs.

  6. Oh !!!!
    Nous rentrons à peine d’un séjour d’une dizaine de jours en Bretagne et j’ai le moral au ras des pâquerettes alors merci de m’avoir offert cette superbe balade … j’ai l’impression d’entendre les cigales en admirant tes merveilleuses photos qui me donnent des complexes et … un brin de jalousie !

  7. Magnifiques photos d’une région que nous connaissons bien. Nous avons été saluer Mme de Sévigné au mois de mars. nb : ma photo préférée : celle avec la rose ….Superbe !
    Bonne ligne droite jusqu’aux vacances !

  8. chounette

    trés belles photos d’une région ou nous étions au mois de juin.Je suis trés emus chaque fois que je vais sur votre site par les beaux paysages que je découvre je voyage tout les jours.dite nous voir votre destination pour ces vacances qui arrivent.je pense que les prochaines photos seront ?????? Pasez de bonnes vacances en famille et au plaisir de vous lire à votre retour

  9. Vraiment superbe !
    Qu’est ce que “notre” Provence est belle, très heureuse d’avoir pu la découvrir à travers ses photos magiques. J’ai pu retrouver un peu les paysages de villages des Alpes de Haute Provence.
    Bien amicalement

  10. de passage par hasard sur ce blog …j’ai trouvé ces photos superbes merci pour la balade dans une région juste a coté de la mienne et ou j’adore aller me balader…
    biz et bonne vacances

  11. je découvre votre blog grace à Michal!quelles magnifiques photos!!!!bravo!!bravo!!!!

  12. Jolies photos et textes qui donnent une magnificence de plus à ces endroits …

Faites moi part de vos impressions