En visite chez les autruches…

Classé dans : France | 3

Comme le dit le titre, c’est dans une ferme d’autruche que nous nous sommes rendus ce week-end. Elle se situe dans la drôme et c’est une étape france-passion : nous pourrons donc dormir sur place. Christian exprime le souhait de partir dès le vendredi soir, programme dont nous ne sommes pas coutumiers et qu’il a envie de tester car cela permet une nuit de plus en vadrouille et comme je termine le boulot à 14 H (ce n’est pas encore la rentrée!), tout sera prêt à temps. Nous prenons donc la  route et là on va bien rigoler car nous faisons le remake de la pub : loto, à qui le tour ? De l’autre côté, il y a un bouchon monstre de retours de vacances et nous, nous repartons dans l’autre sens comme si nos vacances ne finissaient jamais. C’est ça les joies du camping-car! Nous n’avons pas gagné au loto, loin s’en faut, mais on en a les effets c’est déja pas mal…
Je repère une aire de services pas trop éloignée de la RN7 mais suffisamment pour nous apporter le calme indispensable à une bonne étape. Je choisis donc de nous arrêter à St Romain d’Ay, petit village sans prétention mais qui a mis à notre disposition une aire idéale. Merci à cette petite commune! La route pour nous y rendre est très belle, nous sillonnons des gorges que le soleil couchant enflamment. Une ancienne tour en ruines salue notre passage, fièrement dressée sur son pic rocheux. Enfin arrivés, nous dinerons dehors et passerons une petite soirée des plus sympathiques suivie d’une nuit des plus tranquilles.Le lendemain, nous finissons le reste du trajet jusqu’à Livron s/ Drôme. Nous pensions faire une balade dans le vieux village en hauteur mais galère pour se garer alors nous remettons à une autre fois et filons directement à la ferme aux autruches. Nous voulions un week-end détente en 3 épisodes et tout se présente pour que ce soit le cas, notre hôte qui nous accueille est très sympa et nous indique un pré pour nous tous seuls en contrebas de la petite route qui traverse les vergers environnants. Nous nous installons et remarquons des plantations juste à côté qui nous sont totalement inconnues.  Qu’est-ce que c’est que ça ?? A votre avis…Quelqu’un sait ?…



Eh bien ce sont des kiwis ! ils poussent sur des lianes et sont mûrs vers novembre. On les cueille, on les stocke dans des sacs à l’abri de la lumière pour les conserver et lorsqu’on veut les consommer, on les met à côté de pommes et en trois jours ils sont prêts. On s’est couché moins bêtes ce soir-là! Notre accueillant étant occupé par son travail, il nous a promis une visite en fin d’après-midi, en attendant une petite promenade dans les environs se révèle riche en fruits. Vous allez me dire qu’est-ce qu’elle raconte ? Eh bien, nous sommes entourés de vergers : pommes, nectarines, abricots, pêches, cerises. Pour certains, la saison est passée mais pour d’autres les arbres croulent sous les fruits. Nous goûterons des pêches juteuses à souhait. bon à savoir ce france-passion organise la cueillette de ses fruits directement sur l’arbre en saison. On repart avec son panier bien moins cher que dans le commerce et quel plaisir de déguster ses fruits directement sur l’arbre. Et donc pour finir nous avons ramassé des mûres sucrées qui ont fait notre dessert du soir. Huum!

Vient enfin la visite. Notre hôte s’y connait. Il nous fait une description dans les règles de la vie de l’autruche et des particularités de son élevage. C’est passionnant! Nous nous extasions sur les petits autruchons tout mignons.Voici la petite famille : le mâle en noir, la femelle en gris et les autruchons :


Se joignent à cette famille leurs cousins, l’émeu et le nandou:



Sa boutique complète la visite ainsi qu’une petite dégustation de terrine et rillettes faites maison. Encore Huumm! Nous ferons quelques achats pour se régaler le lendemain. Comme c’est la saison des amours, notre nuit sera ponctuée des drôles de feulements du mâle cherchant à plaire à ses dames. Mais cela ne nous empêchera pas de dormir comme des loirs.

Nous retournerons faire une petite visite aux autruches ce dimanche, ferons une petite partie de badmington, ferons plein de projets pour les prochaines vacances (je ne vous en dit pas plus, chut, c’est la surprise!), j’avancerai la relecture de mon livre préféré (c’est la première fois que cela m’arrive : d’habitude je n’aime pas relire un livre car je me rappelle bien l’histoire mais là je l’adore alors je me régale à le relire) pendant que Christian fera sa sieste et la puce des dessins d’oeufs et de bébés d’autruche que nous afficherons dans le cc. Nous ramènerons quelques souvenirs : des plumes d’autruches, des fragments d’oeufs et le pot de rillettes que nous avons gardé, et trois steaks à déguster plus tard. Nous n’aurons pas fait beaucoup de photos, vous l’aurez remarqué mais l’appareil était lui aussi au repos.oopps!

Que ça fait du bien ces petites évasions…

 

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

3 Commentaires

  1. Véro (copinette)

    oh oui , comme ça fait du bien,
    ces petites escapades…je partage ton sentiment , nous pensons à la même chose en ce qui concerne la pub du loto !!! et vive les étapes france passion !!!

  2. envoilà une belle escapade , à retenir…

  3. sympa le FP
    avons également passé par cette étape FP, vraiment très intéressant cet élevage d’autruche. on est reparti de là bcp moins bête !

Faites moi part de vos impressions