du street art à Fourvière

Classé dans : France | 7

Il y a quelques temps je me suis rendue à une exposition gratuite qui se tenait dans l’enceinte du musée de la basilique de Fourvière.

J’avais été interpellée par le fait que cette expo présentait du street art et cela m’avait semblé un mélange surprenant entre l’art de la rue et l’art religieux. Curieuse, je suis allée voir et j’ai été très agréablement surprise. Les fiches concernant chaque oeuvre détaillaient la démarche de l’auteur et son origine car ces réalisations venaient du monde entier. Armés de bombes aérosols, de pinceaux et de peinture; ces artistes se sont exprimés sur le théme de Lyon et de Fourvière dans un art vibrant et éphémère. J’ai croisé beaucoup de poésie, de réflexion et de talent qui m’ont fait passer un agréable moment que je vous propose de partager.

 

 

je vous en propose une en live :

 

regardez

7 Commentaires

  1. Bonjour Agnès,
    joli reportage, moi aussi j’aime particulièrement cet art
    souvent de belles découvertes très surprenantes.
    A bientôt pour d’autres aventures.

    • merci de ta fidélité ! oui j’ai vraiment appréciée cette visite et j’en fus la première surprise, je ne m’y attendais pas…

  2. c’est vraiment époustouflant les réalisations de ces artistes ce doit être intéressant de les voir s’exprimer en direct – j’aime particulièrement celle de la 1ère photo à gauche dommage quand je clique sur “regarder” rien ne se passe ? merci Agnès pour cette balade ds le street art
    Bonne soirée

    • merci de ton passage ! Bizarre car tout fonctionne bien : les photos et la petite video !

  3. Bonjour Agnès,

    j’aime cette curiosité qui pousse à aller vers ce que l’on ne connait pas. Ce sont souvent de très bonnes surprises et je comprends que cela t’ai plu. Avec des fiches explicatives, c’est aussi toujours plus abordable.

    Belle fin de semaine

  4. J’admire beaucoup ces artistes “des temps nouveaux”. Je les avais vus à l’oeuvre à Eze et j’avais été impressionnée par la rapidité d’exécution, les couleurs … etc … tu as bien raison de les mettre à l’honneur !
    Bises ensoleillées du sud, Martine.

Faites moi part de vos impressions