De sel et d’eau : week-end dans le Jura

Classé dans : France | 8

Histoire de prendre un peu de rab, nous profitons de ce week-end à la lumière d’automne pour une dernière sortie avec le camping-car avant l’hivernage. Nous avons choisi cette fois de poursuivre notre exploration de cette belle région de la Franche-Comté et plus particulièrement du Jura. Nous optons en premier pour une visite des salines royales d’Arc et Senans. Nous trouvons sans problème à stationner sur le parking des salines mais il est intéressant de savoir qu’il existe une aire juste à côté spacieuse et plutôt agréable à ce que l’on en a vu. Nous passons le porche d’entrée monumentale et pénétrons dans l’enceinte de cette merveille d’architecture.

p1080180 p1080182

Nous effectuons la visite un peu au gré de nos envies mais il est possible de le faire avec un audioguide ou en visite guidée. Nous explorons les différents batiments ouverts au public

et finalement serons un peu déçus de n’y trouver que des panneaux genre musée sans aucun mobilier, vestiges du travail du sel, mise en scène…rien. Nous apprécierons plus particulièrement le musée de l’architecte Claude Nicholas Ledoux, visionnaire et époustouflant quand on le resitue dans son époque ainsi que le musée du sel très instructif. La visite est malgré tout intéressante mais nous restons sur notre faim. Les jardins environnants ont du être superbes durant l’été mais là ils ont un peu un air d’abandon. Nous surprendrons quelques réalisations originales.

n’hésitez pas à cliquer sur les panoramiques pour en profiter pleinement  😉

Bref, une visite en demi-teinte qui nous fait inscrire celles de Salins-les-Bains sur la liste pour une prochaine excursion dans la région. Notre prochaine étape étant les cascades du Hérisson, nous nous rapprochons de notre destination en parcourant des routes de campagne illuminées d’or, de bronze et de cuivre. Quelle lumière et quelle beauté dans ses paysages paisibles ! Nous trouvons notre spot pour la nuit grâce à notre application Park for Night dont je vous ai déja parlé. Nous sommes dans la région des quatre lacs, appelée aussi la petite Ecosse, et nous avons choisi de dormir au bord de celui d’Ilay. Magnifique spot qui me fera remplir la carte mémoire de mon appareil photo lors de notre petite balade de fin de journée.

cimg9989 cimg9997

Nuit extrêmement calme et de plus on a gagné une heure de sommeil ! Je me lève en catimini pour aller surprendre la nature à son réveil. Tout d’abord la brume est là, le silence est présent, le jour pointe à peine son nez. Je me fais petite et discrète, saisissant ici et là des ambiances : la nature chuchote.

Sachant exactement à quelle heure et où le soleil va émerger des montagnes grâce à une autre application très pratique : Sun Surveyor, je guette les premices de son arrivée. La lumière change, la brume commence à se lever, et là émerge un premier rayon suivi de son petit frère. Et c’est comme un feu d’artifice naturel qui explose. Toute la scène s’illumine, les oiseaux se réveillent, les petits coins secrets sortent de l’ombre et j’en suis la spectatrice privilégiée. Quel beau moment ! je file entre les différents spots que j’avais repéré pour saisir des instants volés à cette nature si généreuse.

Je surprends une autre personne matinale filant sur l’eau sur son embarcation avant de disparaitre dans la brume. Instant fugace !

p1080317

Je rejoins finalement le camping-car pour sortir ma petite chienne et la laisser elle aussi s’ébattre dans ce si beau matin.

p1080351

p1080361

Il est temps de profiter d’un bon petit déjeuner avant de nous diriger vers le site des cascades. Nous prenons donc la direction du fond de la vallée pour démarrer par le début du sentier des cascades du côté de Doucier. La route est un cul de sac avec un parking à l’arrivée. Comme nous sommes hors saison ce dernier est gratuit. Mais le reste du temps il est payant : 6 € et il nous est interdit d’y passer la nuit. Cependant le camping juste à côté propose des nuitées à 6,20 € ce qui peut être intéressant. Une fois garés, nous nous engageons sur le sentier, bien chaussés de chaussures de marche, essentielles aujourd’hui au vu du tapis de feuilles mortes humides. ça grimpe dur ! Nous cheminons dans une forêt aux belles couleurs automnales malheureusement le soleil n’est pas encore sorti de sa brume et peine à percer les nuages.

p1080388 p1080390 p1080395

Nous atteignons la première chute : l’éventail. Sublime ! nous avons la chance qu’il y ait beaucoup d’eau et le spectacle est garanti.

Après quelques instants de contemplation, nous poursuivons notre ascension pour nous rendre à la prochaine. Ouf ! c’est haut ! on arrive enfin au grand saut. Sa chute est impressionnante, bien niché au fond de sa reculée. Je me souviens que petite, nous étions venus à plusieurs reprises et à l’époque nous pouvions passer derrière la cascade. Le chemin existe toujours mais il est devenu périlleux et difficilement accessible.

cimg0020

Il est temps de reprendre notre chemin pour nous rendre à la suivante : le gour bleu. Je suis séduite par sa configuration en arc de cercle.

p1080425 p1080430

Nous choisissons ici de rebrousser chemin car le sentier est assez fatigant et glissant. De plus nous voulons avoir le temps de nous arrêter à Pont de Poitte sur notre route du retour.

Après un déjeuner tardif, nous reprenons la route en direction des marmites de Pont de Poitte. Sur ce site, l’Ain a creuse des marmites par ses bouillonnements et tourbillons et cela me rappelle un peu les cascades du Sautadet ( petit article ici).

cimg0031

Il fait toujours aussi beau et nous savourons notre petite balade avant de remonter dans le camping-car pour le ramener à la maison avant de l’hiverner avec toujours un petit regret. Mais peut être que la période des fêtes réveillera notre envie de le sortir voir la neige…

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

8 Commentaires

  1. les photos sont superbes, j’ai beaucoup apprécié
    félicitations
    Guy

  2. Bonsoir Agnès.
    Nous avions fait une rapide incursion dans le Jura il y quelques années et j’avais été bluffée par la beauté de ses paysages mais avec les couleurs automnales et ce magnifique ciel bleu, sans oublier bien sûr ton talent indéniable, ce reportage est un véritable festival, un régal !
    Il fait encore doux et vous avez eu bien raison d’en profiter !
    Bises et toujours au grand plaisir de te lire, Martine.

  3. Pour connaître l’endroit je partage ton opinion sur le site d’Arc et Senan et je n’en conseillerai pas la visite. Je connais aussi les autres sites et c’est vrai que l’automne y ajoute sa touche de magie. Merci pour ces beaux moments.

    Eve

  4. Whaou ! Je me suis éclaté avec tes photos, celles au lever du jour sont superbes !!! Mille bravos !
    J’avais été également déçu de la visite d’Arc et Senan faite il y 4 ou 5 ans…
    Merci pour ce beau reportage.
    Franck

  5. Merci Agnès d’avoir mis en valeur notre belle région par les sublimes photos de votre balade automnale !! Bises Martine C

  6. Même opinion sur les Salines Royales. Par contre les paysage d’automne sont absolument superbes. Mention spéciale aux panoramiques de Christian.
    Merci d’avoir pris le temps de partager ce moment avec nous.

  7. je découvre votre site avec de très belle photos, Félicitations je reviendrai
    Nous avons fait les Salines en été et leur jardin est magnifique

  8. Bonjour,
    Très belles photos ….. magnifique ! Votre reportage ma convaincu d’aller mettre les roues de mon camping car dans le Jura.
    Merci

Faites moi part de vos impressions