balade au pays des pierres dorées

Classé dans : France | 3

Nous cherchions ce week-end à ne pas partir très loin, une petite balade pour profiter des derniers beaux jours. Il reste encore (le croirez-vous!) quelques petits coins inexplorés près de chez nous. Nous irons donc dans le beaujolais, dans le pays des pierres dorées. Pourquoi cette appellation, tout simplement parce que les pierres de la région servant à construire les maisons et autres édifices sont d’un beau doré que le soleil dardant ses rayons illumine de mille feux. Nous avons choisi deux villages médiévaux et si le temps le permet un petit troisième.

Nous partons samedi matin pour une poignée de kilomètres et sommes très vite arrivés mais déja le dépaysement est là. L’Azergues coule à nos pieds lorsque nous empruntons le pont qui nous mène au village de Ternand perché sur sa colline. Nous montons jusqu’au village sans problème avec le cc et trouvons à nous garer sur le parking visiteur juste à l’entrée. Le coin est parfait pour déjeuner avec une belle vue sur les vignes environnantes, je rappelle que nous sommes dans le Beaujolais alors des vignes on ne risque pas d’en manquer! (il est même possible d’y dormir à mon avis et on retient cet endroit ).


 

Après déjeuner, parés de notre inséparable appareil photo, nous partons flâner dans les ruelles de ce magnifique village doré.


 


 


Chaque recoin nous réserve une scène comme suspendue dans le temps avec les façades lumineuses des maisons, les chats qui somnolent au soleil, les fleurs qui poussent sur tous les balcons et dans les petits jardins..


 

Et là, on oublie tous les soucis, la fatigue, le rythme fou de la semaine.Ah, au fait, savez-vous à quoi ressemble une poubelle médiévale ? Non…personne… et bien voila :


J’avais repéré sur le net qu’une association dynamique dans ce village entretenait le coté médiéval par des activités comme le tir à l’arc instinctif, la calligraphie ancienne, les costumes etc..et comme mon homme est archer il avait très envie de voir l’atelier où ils construisent leurs arcs et d’essayer cette autre façon de tirer. Nous nous rendons au château où l’association a ses locaux et en cherchant, nous tombons sur un France Passion. On se renseigne et on découvre que ce vigneron a créé son musée du vigneron que nous visiterons plus tard dans l’après-midi  et que le coin est génial au calme au milieu des vignes. Le chateau est à 200 mètres. Nous nous installons donc et partons pour une balade. Nous serons reçu par des personnes très sympathiques, avides de partager leur passion. Christian et Sarah-Maeva retournerons même en fin d’après-midi assister au cours d’escrime médiévale pendant que je me prélasserai dans ma chaise longue avec mon bouquin.
Après une soirée et une nuit très agréable,j’ouvre mes rideaux sur les grappes du sang de la terre juste à nos pieds.


 

Les vendanges n’ont pas encore commencé et de lourdes grappes d’un raisin noir pendent sur les ceps de vignes.

Nous démarrons le cc pour le village d’Oingt.


 

Là encore, aucun problème de stationnement il y a un grand parking à la sortie du village. Il y a une grande tour dans laquelle nous pouvons monter (gratuitement aujourd’hui : ce sont les journées du patrimoine) pour admirer un magnifique panorama d’abord sur les toits du village puis sur la campagne environnante.





Les noms des rues de cet antique village nous ferons sourire : rue trayne-cul, rue coupe-jarret, rue tyre-laine…


 

Les artisans ouvrent leurs portes et nous admirons. Nous tombons sur une affiche annonçant une exposition-concours de tournage sur bois dans le troisième village que j’avais noté. Alors évidemment, il n’y a pas à hésiter, nous programmons cela juste après le déjeuner.
Nous voila à Bagnols


 

et son superbe chateau. Malheureusement, on ne peut pas le visiter car il a été reconverti en chateau-hotel des relais et chateaux : le grand luxe. Les tourneurs sur bois sont bien là, et ce sera un vrai plaisir de les regarder faire.


 

Les odeurs des différents essences de bois utilisées sont enivrantes. Huum! cela sent si bon! Ces artisans manient avec une telle dextérité leurs outils que cela nous laisse pantois.


 

C’est vraiment un bel art. Nous laisserons couler l’après-midi jusqu’à ce que ce soit le moment de rentrer.
Ah j’allais oublier dans ma série les petits chateaux surprises du week-end, j’ai choisi celui-ci :

 

Share on FacebookShare on Google+Pin on PinterestTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

3 Commentaires

  1. Véro (copinette)

    Cool, ce week-end !
    ah, ça donne envie, encore et toujours ! Moi, coincée à caude de mon homme : lombalgie et début de sciatique !!! j’ai bien regretté de ne pouvoir profiter des journées du patrimoine … ce sera pour une prochaine fois !

  2. souvenirs, souvenirs…
    Super reportage avec de très belles photos d’une région que j’ai effleuré en 1982. Mais hélas, à cette époque là, mes yeux n’avaient vu que pour une jolie “gone” rencontrée sur la côte landaise. Ils sont fous ces landais…je l’avoue!!!

  3. Nenettemamita

    De très belles images, de plus je vois qu’on se gare aisément.Merci. Amitiés.

Faites moi part de vos impressions